- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- EVS, 10 000 aides à la direction à la rentrée 2013/2014 •

- Mardi 18 juin 2013
 
Le ministère de l'Éducation Nationale a annoncé mardi dernier le recrutement d'environ 10.000 personnes à la rentrée scolaire pour l'aide "administrative et éducative" des directeurs d'école -en contrat aidé-, naturellement !!! Les accompagnateurs d'enfants handicapés seront prioritaires.
• Lire l'article>>>

Communiqué de presse - Vincent Peillon - 18/06/2013

Les représentants des organisations syndicales représentatives du 1er degré ont été reçus, ce jour, au ministère de l’éducation nationale, afin d’échanger sur les missions des directeurs d’école.

La priorité donnée au primaire, caractérisée notamment par la hausse de la scolarisation des enfants de moins de trois ans, le dispositif du "plus de maîtres que de classes" et la réforme des rythmes scolaires, a rendu nécessaire un travail d’actualisation des responsabilités et des tâches des directeurs d’école.

• Lire la suite >>>

Ces personnels seraient recrutés entre septembre et novembre 2013. Le ministère de l’Éducation nationale aurait obtenu du ministère du Travail que ces emplois précaires soient pourvus par des personnels « plutôt jeunes et plutôt diplômés, niveau bac à bac + 2 ». De fait, les missions qui leur seraient confiées sont élargies. Elles combineraient aide administrative et aide éducative (aide à la surveillance, à l’accompagnement, aide aux enseignants…) Une fiche de poste recensant les activités qui pourraient leur être confiées est en cours de rédaction. Les contrats initiaux seraient de 12 mois, leur temps de travail hebdomadaire de 24 heures. Concernant la question de leur formation, le ministère aurait obtenu des crédits spécifiques dont il faudra vérifier la réalité sur le terrain.
Les EVS vont donc prendre en charge une partie du travail des directeurs sans en avoir le salaire, sans en avoir la reconnaissance et sans avoir la sécurité de l'emploi... Tout pour les uns et rien pour les autres !Où est la justice et l'équité ? 
Il est aussi question aussi de redéfinir le poste des missions des directeurs d’école, de l’accompagnement de leurs parcours professionnels et de la valorisation de leur fonction ! Pas pour les EVS ni pour les AVS, ni pour les autres précaires de l'Éducation Nationale ! Où est la justice et l'équité ? 
Comment les syndicats peuvent-ils encore et encore soutenir des créations de poste en contrat aidés  et revendiquer leur titularisation à corps et à cris quand c'est acté par le gouvernement ?  Pourquoi les syndicats, sur le terrain, appellent-ils les précaires à réclamer les reconductions de contrat au lieu d'exiger la titularisation des personnels en place ? Il n'y a là quelque chose qui nous échappe ! Si c'est une stratégie, qu'ils nous en fassent part.
De plus, tantôt c'est Sud qui lance une ou deux dates pour des mobilisations et des actions, tantôt c'est le SNUipp qui en propose d'autres. La CGT ne propose rien du tout ou bien lance un appel pour d'autres journées qui n'ont rien à voir avec celles des syndicats cités ci-contre.Pourquoi les syndicats nous appellent-ils à nous mobiliser en désordre et dispersés au lieu d'être tous ensemble dans la même dynamique  ? Nous aimerions bien comprendre !


18/06/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 773 autres membres