- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- Prime de Noël

PRIME DE NOËL 2018

Prime de Noël : que faire si vous ne l’avez pas reçue ?

Cette aide exceptionnelle de fin d’année a normalement été versée automatiquement sur les comptes bancaires des bénéficiaires le 14 décembre. Voici les démarches à entreprendre si vous ne l’avez toujours pas touchée.

Plus de 2,3 millions de ménages doivent toucher la prime de Noëlcette année. Ce coup de pouce financier s’adresse aux allocataires de certains minima sociaux, notamment ceux percevant le Revenu de solidarité active (RSA), l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et l’allocation équivalent retraite (AER).

Son versement par virement bancaire a été effectué le 14 décembre par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la sécurité sociale agricole (MSA) pour les allocataires du RSA et par Pôle emploi pour les bénéficiaires de l’ASS ou de l’AER.

En principe, aucune démarche n’est à effectuer pour l’obtenir. Si vous pensiez y avoir droit et que le versement se fait attendre, plusieurs explications sont possibles.

Vous n’êtes pas éligible à la prime de Noël

Vous bénéficiez de la prime de Noël si au mois de novembre et/ou décembre 2018, vous avez touché :

  • le RSA socle ;
  • le RSA socle et la prime d’activité à condition que les ressources du foyer ne dépassent pas le montant du RSA socle en fonction de la composition de la famille ;
  • l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • l’allocation équivalent retraite (AER) ;
  • la prime transitoire de solidarité (PTS) qui remplace l’allocation transitoire de solidarité (ATS) supprimée au 1er mars 2015 ;
  • la prime forfaitaire mensuelle d’activité était destinée aux demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et en reprise d'activité professionnelle. Elle n'est plus attribuée depuis le 1er septembre 2017. Les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier de la prime d'activité s'ils en remplissent les conditions.  >>>

En revanche, si vous touchez l’allocation de retour à l’emploi (ARE), l’allocation adulte handicapé (AAH) ou le minimum vieillesse (ASPA), vous n’avez pas droit à la prime de Noël.

Vous allez la percevoir en janvier 2019

Si vous êtes au RSA uniquement depuis le mois de décembre 2018, la prime de Noël est versée au mois de janvier.

Le versement sur votre compte bancaire a eu du retard

Les premiers versements ont débuté le 14 décembre mais ils s’échelonnent sur plusieurs jours. Pôle emploi a ainsi précisé que la remise en banque avait lieu le 19 décembre. Le retard vient peut-être d’un problème de traitement au niveau bancaire. Appelez votre banque pour vous en assurer.

La CAF, la MSA ou Pôle emploi a oublié de vous la verser

Si vous êtes éligible et que vous ne l’avez toujours pas reçu, prenez contact avec la CAF, la MSA ou Pôle emploi.


 

La prime de Noël est reconduite pour 2018 et sera versée dès le 14 décembre.

Son montant minimum est de 152,45 € et augmente selon la composition de la famille.

Plus de 2,3 millions de foyers bénéficieront de la prime de Noël 2018 cette année, selon l’évaluation d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

Destinée à soutenir financièrement les personnes en difficultés au moment des fêtes de fin d’année, cette aide sera versée à partir du 14 décembre 2018 aux allocataires du RSA (Revenu de solidarité active), mais aussi aux bénéficiaires de l’ASS (Allocation de solidarité spécifique ), de l’AER (Allocation équivalent retraite) et de l’ATS (Allocation transitoire de solidarité). Selon le statut des bénéficiaires, la prime sera automatiquement attribuée par la CAF(Caisse d’allocations familiales) ou le Pôle emploi.

Un montant variable selon le foyer

Comme l’an dernier, le montant de la prime de Noël est de 152,45 € pour une personne seule. Il varie en fonction de la composition du foyer :

 

Montant de la Prime de Noël 2018
Composition de la famille Montant
Personne isolée 152,45 €
2 personnes (couple sans enfant ou isolé avec un enfant) 228,67 €
3 personnes (isolé avec deux enfants ou couple avec un enfant) 274,41 €
Couple avec deux enfants 320,14 €
Parent isolé avec trois enfants 335,39 €

 

COUPLE - Percevoir moins de revenus que le parent qui a la garde des enfants ne suffit pas à démontrer que l’on ne peut pas contribuer à l’entretien et à l’éducation ...

DONATION ET SUCCESSION - Même si les règles de succession applicables aux personnes qui décèdent sans descendance ne sont pas aussi favorables que celles en vigueur en présence d’en ...

CONSOMMATION - Le secrétariat du Père Noël a ouvert ses portes ! Les enfants peuvent désormais envoyer leur lettre au Père Noël. Comme chaque année, La Poste répond gratui ...

PRIME DE NOËL 2017

La prime de Noël 2017 versée partir du 18 décembre

04/12/17 

La prime de Noël est reconduite en 2017, mais elle n'est pas revalorisée. Elle sera versée cette semaine à plus de 2,5 millions de foyers, a annoncé Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

Plus de 2,5 millions de foyers toucheront la prime de Noël 2017, une aide destinée à soutenir financièrement les personnes en difficultés au moment des fêtes, vient d'annoncer Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

Selon le gouvernement, elle sera versée cette semaine aux allocataires du RSA (Revenu de solidarité active), mais aussi aux bénéficiaires de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), de l'Allocation équivalent retraite (AER) et de l'Allocation transitoire de solidarité (ATS). Selon le statut des bénéficiaires, la prime sera automatiquement attribuée par la Caf (Caisse d'allocations familiales) ou le Pôle emploi.

Pas de revalorisation du montant

Comme l'an dernier, le montant de la prime est de 152,45 € pour une personne seule. Il varie en fonction de la composition du foyer :

l

Montant de la Prime de Noël 2017

Composition de la famille

Montants en euros

Personne isolée

152,45

2 personnes : 
couple sans enfant ou isolé avec un enfant

228,67

3 personnes : 
isolé avec deux enfants ou couple avec un enfant

274,41

4 personnes : 
isolé avec trois enfants 
ou couple avec deux enfants

335,39 
320,14

5 personnes : 
isolé avec quatre enfants 
ou couple avec trois enfants

396,37 
381,12

6 personnes : 
isolé avec cinq enfants 
ou couple avec quatre enfants

457,35 
442,10

Par personne supplémentaire

60,98

j

La date de versement de la prime de noël 2017 est fixée par décret. Le versement interviendra la semaine précédant les fêtes de fin d’annéePour 2016, le versement de la prime de noël a débuté le 10 décembre pour les personnes entrant dans les critères d’attribution au mois de novembre et qui bénéficient du RSA socle (prime de noël RSA). Ceux qui entreront dans les critères d’attribution uniquement durant le mois de décembre 2017 toucheront la prime seulement au cours du mois de janvier 2018.

Les personnes bénéficiant des autres allocations au mois de novembre ou décembre 2017 percevront leur prime quelques jours plus tard par rapport à la CAF. Pour l’année 2017, la date devrait se situer au alentour du 15 décembre pour Pôle emploi.

Qui sont les bénéficiaires de la prime de noël 2017-2018 ?

On l’a souvent appelé à tord prime de noël RSA, mais elle n’est pas réservée uniquement aux bénéficiaires du RSA. Si vous êtes au mois de novembre ou décembre 2017 dans une des situations ci-dessous, vous pourrez bénéficier de la prime de noël 2017 :

  • Bénéficiaire du RSA socle
  • Bénéficiaires du RSA socle et de la prime activité (qui remplace depuis janvier 2016 le RSA activité) à la condition que les ressources du foyer ne dépassent pas le montant du RSA socle en fonction de la composition de la famille. Découvrez ici les plafonds à respecter
  • ou bénéficiaire de l’ASS (allocation de solidarité spécifique)
  • ou bénéficiaire de la Prime Transitoire de Solidarité (la PTS remplace l’ATS depuis 2015)
  • ou bénéficiaire de l’AER (allocation équivalent retraite), cette allocation n’existe plus depuis 2011 mais certaines personnes continuent de la percevoir
  • ou bénéficiaire de la Prime Forfaitaire de Reprise d’Activité (en savoir plus)

De plus, si vous êtes indemnisé par Pôle Emploi au titre de l’ARE (l’Allocation de Retour à l’Emploi), vous ne recevrez pas la prime de noël 2017. Consultez l’article sur la prime de noël pour les chômeurs si vous souhaitez plus d’informations.

Notez aussi que si vous bénéficiez de l’AAH, vous n’aurez pas le droit à la prime de noël. Pour en savoir plus et comprendre les raisons invoquées par le gouvernement consultez l’article sur l’AAH et la prime de noël.

•• Sources  >>>

Au mercredi 14 décembre 2016

Les premiers versements sont en cours depuis cette semaine, le montant de cette prime reste inchangé.

Le montant de la prime de Noël est différent en fonction du mode d'attribution, même s'il reste dans des proportions homogènes. La prime de Noël va de 150 euros environ pour une personne seule à 440 euros environ pour un couple avec 4 enfants. Théoriquement, le montant de la prime de Noël peut varier d'une année à l'autre. Il faut savoir qu'il n'augmente plus depuis plusieurs années, restrictions budgétaires obligent. Le gel va se poursuivre en 2016 selon Marisol Touraine. Les montants de 2015 devraient donc être reconduits.

  • Pour la prime de Noël de la CAF (liée au RSA), le montant de la prime de Noël dépend de la composition du foyer. En 2015, une personne seule recevait 152,45 euros, un couple sans enfant ou une personne seule avec un enfant 228,67 euros, un couple avec un enfant ou une personne seule avec deux enfants 274,41 euros, un couple avec deux enfants 320,14 euros, une personne seule avec trois enfants 335,39 euros, un couple avec trois enfants 381,12 euros, une personne seule avec quatre enfants 396,37 euros, un couple avec quatre enfants 442,10 euros, puis, pour chaque personne supplémentaire, 60,98 euros.
  • Pour la prime de Noël hors CAF (chômeurs via Pôle emploi) le montant est fixé à 152,45 euros. C'est un montant fixe : il n'est pas majoré par le nombre de personnes qui composent le foyer.

•• sources  >>>

Au vendredi 09 décembre 2016

D’habitude, le détail de la prime de Noël est annoncé par le gouvernement dans les premiers jours de décembre. Mais cette année, on a eu le renoncement de François Hollande le 1er décembre, la démission de Manuel Valls le 5 et la nomination de son successeur Bernard Cazeneuve le lendemain. Du coup, rien sur la prime de Noël que deux millions de foyers attendent chaque année. Seule la Mutualité sociale agricole (MSA) a précisé qu’elle procèderait au versement à partir du 15 décembre. C'est bien de la part de la MSA, même si aucune information n’était encore disponible ce vendredi auprès du ministère des Affaires sociales ou de la Caisse nationale des Allocations familiales (CNAF).

Oui, le gouvernement se moque pas mal des plus démunis, sa politique ultra-libérale ne s'intéresse qu'aux profits que l'on peut tirer des plus démuni-e-s économiquement faibles, des salarié-e-s et des retraités.

Prime pour Noël 2016

La prime de Noël 2016 devrait être versée par la CAF, la MSA, et Pôle emploi à la mi-décembre 2016, sans toutefois être augmentée. 

Qui a droit à la prime de Noël ?

Tout d’abord il faut distinguer la prime de Noël versée par la CAF (ou la MSA si l’on dépend du régime agricole) qui s’adresse aux bénéficiaires du RSA et la prime de Noël versée par Pôle Emploi (aussi appelée aide exceptionnelle de fin d’année).

Qui peut toucher la prime de Noël 2016-2017 ou « Aide exceptionnelle de fin d’année » ?

Pour pouvoir bénéficier de la prime de Noël 2016-2017, il vous faudra être en Novembre ou en Décembre 2016 dans une des situations suivantes :

  • Les bénéficiaires du RSA socle
  • Les bénéficiaires du RSA socle + de la prime activité (qui vient en remplacement du RSA activité à compter du 1er janvier 2016) seulement si les ressources du foyer ne dépassent pas le montant du RSA socle en fonction de la composition de la famille. Pour savoir si vous respectez cette condition, vous pouvez consulter les barèmes sur cette page
  • Les bénéficiaires de l’ASS (allocation de solidarité spécifique) à taux majoré ou non
  • Les bénéficiaires de l’ACCRE (aide à la création d’entreprise) seulement si vous étiez à l’ASS avant
  • Les bénéficiaires de l’AER (allocation équivalent retraite)
  • Les bénéficiaires de l’ATS (allocation transitoire de solidarité)
  • Les bénéficiaires d’une rémunération de formation versée par Pôle emploi si elle fait suite à un versement d’ASS
Notez bien que si vous touchez l’Allocation de Retour à l’Emploi (l’ARE c’est à dire les allocations chômage), l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) ou encore le minimum vieillesse, vous n’avez malheureusement pas droit à la prime de noël.
•• Sources  >>>

Aide aux plus faibles revenusla prime pour Noël 2015

Cette prime, qui existe depuis 1998, est versée par la CAF  (Caisse d'allocations familiales) ou par la CMSA (Caisse de mutualité sociale agricole) aux bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) socle .

Concernant les bénéficiaires de l'Allocation spécifique de solidarité (ASS), de l'Allocation équivalent retraite (AER) ou de l'Allocation transitoire de solidarité (ATS), la prime de Noël est versée par Pôle emploi.

La distribution se fait au niveau départemental. 

Une seule prime est versée par foyer mais son montant varie selon la composition de la famille et le nombre d'enfants.

Les bénéficiaires du RSA activité (qui complète les "petits salaires") ne la recevront donc pas, tout comme les allocataires qui ne toucheront le RSA socle qu'à compter de 2016.

La prime de Noël 2015 est versée à partir du 16 décembre en Métropole et dans les départements d’Outre-mer.

Précisons : dès le 1er janvier 2016, le RSA activité sera remplacé par  la Prime d'Activité, Prime Pour l'Emploi et RSA). 

• En savoir plus  >>>


La prime de Noël 2012, aide exceptionnelle est reconduite

La prime de Noël, aide exceptionnelle destinée à quelque 2,2 millions de personnes démunies, sera versée dans la deuxième quinzaine de décembre, a annoncé jeudi le ministère en charge de la lutte contre l'exclusion. D'un montant de 152,45 euros pour une personne seule (comme en 2012), cette prime est destinée aux bénéficiaires de certains minima sociaux: RSA socle et socle majoré (pour parents isolés), allocation de solidarité spécifique (ASS), allocation équivalent retraite (AER) et allocation transitoire de solidarité (ATS), a indiqué le ministère dans un communiqué.

• Lire la suite  >>>


 



06/12/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 781 autres membres