- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- Mardi 25 juin 2013 Angers

COMPTE-RENDU DU 25 JUIN 2013

Personnels de vie scolaire, AED, AVS...

LA MOBILISATION CONTINUE CONTRE LES SUPPRESSIONS DE POSTES

Avec 2000 postes supprimés nationalement, c'est un véritable plan social qui touche aujourd'hui les personnels des vies scolaires, alors que le gouvernement s'était engagé à ne supprimer aucun poste dans l'Éducation Nationale. Dans le Maine-et-Loire, ce sont 20 postes d'AED/AVS qui disparaitront à la rentrée 2013.

Le mardi 25 juin, de nombreuses vies scolaires se sont mobilisé-e-s contre les suppressions de postes qui touchent les établissements du Maine-et-Loire. Cette journée de grève et de rassemblement a été une réussite.

  • 25 vies scolaires mobilisées, dont une dizaine comptant 100% de grévistes,
  • Des établissements avec des enseignant-es grévistes aux côtés des personnels de vie scolaire, dont les collèges Molière et Clémenceau de Cholet,
  • Entre 150 et 200 personnes rassemblées devant l'Inspection Académique à Angers.

Des représentant-e-s de l'intersyndicale ont été reçu-e-s par le DASEN du Maine-et-Loire. Le peu de choses qui en est ressorti est scandaleux et inacceptable ! Concernant les AED, le DASEN estime qu'il n'y a aucune perte de postes sur la surveillance, les suppressions ne touchant au final que l'accompagnement éducatif. Cette vision démontre une méconnaissance totale du métier d'AED : l'accompagnement éducatif fait partie intégrante de notre travail ! Pire, c'est un mépris insupportable pour les collègues qui s'investissent tout au long de l'année dans le soutien ou des projets extra-scolaires auprès des élèves.

Par ailleurs, des postes d'AVS sont remplacés par des CUI, contrats de droit privé, exonérés de cotisations patronales. Alors que pourtant une loi pour l'intégration des élèves handicapé-es existe, non seulement on ne créé pas d'emplois de fonctionnaires, mais on s'attaque aux postes censés répondre à cette loi !

L'assemblée générale des personnels, qui s'est tenue après le rassemblement, ne peut se satisfaire des déclarations du DASEN qui, pour le moment, refuse de revenir sur ces suppressions de postes. C'est pourquoi les personnels mobilisés appellent à une nouvelle journée d'action et de grève dès ce jeudi 27 juin.

Nous appelons à se rassembler à 18h devant l'inspection académique lors du Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) pour s'opposer à la casse des vies scolaires et  du métier d'AED/AVS.
Il est évident que la seule journée de mardi ne peut infléchir le DASEN et le ministère sur les suppressions de postes. Il est donc essentiel que les personnels mobilisés ce mardi le soient de nouveau jeudi pour maintenir le rapport de force dans le département. Des équipes de vies scolaires se sont déjà déclarées prêtes à poursuivre le mouvement lors de la rentrée 2013.
POUR NOS EMPLOIS
POUR NOS CONDITIONS DE TRAVAIL
POUR LA QUALITE D'ENCADREMENT ET DE VIE DE NOS ELEVES 

Non aux suppressions de postes !  

Réembauche des AED, AVS... qui le souhaitent....

• Voir, ci-dessous, les photos prises par Élisabeth Collectif49 et les articles des journaux de la région du Maine et Loire : 
 

_______________________________________________________________________________

APPEL À GRÈVE ET RASSEMBLEMENT IA ANGERS DU 25 JUIN 2013

Il n'est plus question d'attendre quoi que ce soit d'un gouvernement qui ne jure que par la gestion comptable des salarié-e-s et des élèves, avec des objectifs de profits. À nous de prendre les choses en main. AVS, EVS, AED, parents, équipes enseignantes, famille, amis de toutes la France, organisez-vous comme vous l'avez si bien fait le 28 mai 2013 :

• 2ème ACTION DU MOUVEMENT NATIONAL • 

Désormais, et jusqu'au dernier jour d'école avant les vacances de juillet, il vous faudrait, à vos coeurs défendants, laisser vos enfants à l'école et vous rassembler pour que cela cesse. Si vous ne vous sacrifiez pas, tout restera en l'état.

L'enfant sera pris en charge par les enseignants et cela confirmera concrètement que vous êtes indispensables. Laisser-les avec l'élève pendant que vous vous rassemblez pour le bonheur de l'enfant et le votre. Sinon, à quoi bon râler ...

Les manifestations s'organisent forcement sur le temps de travail, sinon ça ne sert à rien puisque ça ne dérange personne. Une manifestation n'est pas là pour faire joil, mais pour déranger et avoir ainsi un impact plus fort. Si, concrètement nous ne laissons pas nos enfants, à nos coeurs défendants, dans les écoles, on ne nous prendra jamais au sérieux....

Ci-dessous, c'est un exemple dont vous pouvez vous inspirer pour votre région, avec les syndicats s'ils le souhaitent ou sans...

Le SNUipp 49, Sud Éducation 49 et la CGT Éduc’action 49, 
Collectif49, UNSA 49 et CFTC 49
appellent tous les Auxiliaires de Vie Scolaire
AVSi et AVSco
en CAE/CUI (droit privé) et en AED (droit public)
travaillant dans les écoles, collèges et lycées du département
 
au rassemblement le mardi 25 juin à 15 heures devant l'Inspection Académique rue Dupetit Thouars  à Angers (à côté de la place Lafayette)
Le renouvellement des contrats de droit privé pour les personnels à qui il reste encore des ossibilités à renouvellement nous a été assuré par l’administration lors de l’audience à l’Inspection Académique du 29 mai dernier.
Suite aux négociations entre le ministère et le SE-UNSA, 10 000 postes sur les 30 000 nouvellement créés seront dédiés à la direction d’école.
En ce qui concerne les AED, l’UNSA a lancé une pétition nationale en ligne le 4 juin ici : http://www.se-unsa.org/spip.php?article5740.
Le ministère de l’Éducation Nationale a décidé de supprimer 2000 emplois d’Assistants d’Éducation pour la entrée prochaine. Cette décision concerne les collèges et les lycées (postes d’AVS et de surveillants en particulier), et quelques écoles. Cette décision aura des conséquences sur le renouvellement des contrats. Il est fortement question, entre autres, de réduire les horaires des AVS, voire de les mettre en statut « mutualisé ». Il y aura, bien évidemment, des conséquences à la baisse sur leurs salaires. Les AVS recruté-e-s en contrat aidé de droit privé (CAE/CUI) seront, eux aussi, touché-e-s par cette mesure, leur affectation pouvant être modifiée.
• Pour information, les suppressions de postes d’AED seraient directement liées à l’augmentation du SMIC. Le gouvernement n’ayant pas anticipé cette augmentation dans le budget AED, ce qui  contraindrait les rectorats à supprimer des postes. C’est donc un problème national et la raison pour laquelle la l’UNSA, le Collectif49 et la CFTC n’appellent pas à une grève locale. Pour un impact plus sérieux, il serait préférable d’appeler à une grève nationale. Mais l’UNSA, le Collectif49 et la CFTC nous associons au rassemblement devant la direction académique à 15h le mardi 25 juin puisque nous sommes sur le même mot d’ordre….

Ensuite, Assemblée Générale à 17 h, 
à la Bourse du Travail d’Angers, place Imbach.
• Télécharger l’appel initial de Snuipp 49, Sud 49, CGT 49 ICI


20/06/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 768 autres membres