- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- AESH collectif

PAS "AVS" MAIS "AESH" 

 

L’article L.351-3 du code de l’éducation en vigueur depuis juin 2014 a supprimé la dénomination "Assistant de Vie Scolaire" (AVS). De fait, désormais, les salarié·e·s qui accompagnent les élèves en situation de handicap sont tout·e·s des AESH, qu’elles/ils soient en CDD/CDI de droit publique ou en contrat aidé de droit privé, tout·e·s sont des "AESH" qui exercent les mêmes activités, les mêmes missions, le même métier formalisé et officialisé dans la circulaire du 3 mai 2017. UN SEUL MÉTIER POUR 2 TYPES DE CONTRAT.

Scolarisation collective

La scolarisation peut être individuelle ou collective, en milieu ordinaire ou en établissement médico-social.

L’AESH-Co appartient à l’équipe éducative et participe, sous la responsabilité pédagogique de l’enseignant et sous l’autorité du directeur d’école ou du chef d’établissement, à l’encadrement et à l’animation de toute action éducative conçue dans le cadre du projet d’école ou d’établissement pour l’aide aux dispositifs collectifs d’inclusion des élèves handicapés. 

  • Les AESH-co ont une fonction collective, elles·ils aident un·e enseignant·e spécialisé·e en accompagnant l’inclusion de plusieurs jeunes handicapés. Eles·ils exercent leur métier au sein d’une Ulis école, Ulis collège ou Ulis lycée.

À l'école : les classes pour l'inclusion scolaire (ex CLIS), sont désormais des ULIS-écoles (voir ici  >>> )

Dans les écoles élémentaires, les classes pour l'inclusion scolaire appelées désormais ULIS-école, accueillent des élèves présentant un handicap et pouvant tirer profit d'une scolarisation en milieu scolaire ordinaire. Les élèves reçoivent un enseignement adapté au sein de cette ULIS-école, et partagent certaines activités avec les autres écoliers. La majorité des élèves de ULIS-école bénéficie de temps d'inclusion dans une autre classe de l'école.

Au collège et au lycée : les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS)

Dans le secondaire, lorsque les exigences d'une scolarisation individuelle ne sont pas compatibles avec leurs troubles, les élèves en situation de handicap peuvent être scolarisés dans une unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS). Encadrés par un enseignant spécialisé, ils reçoivent un enseignement adapté qui met en œuvre les objectifs prévus par le projet personnalisé de scolarisation. Les élèves sont inscrits dans leur classe de référence. 

À la rentrée 2014, on comptait 3 097 ULIS. L'implantation de ces unités localisées pour l'inclusion scolaire est organisée de façon à ne laisser aucun territoire hors d'accès des élèves, en tenant compte des contraintes raisonnables de transport. Ce mouvement se poursuit particulièrement dans les lycées professionnels. Les Ulis sont incitées à fonctionner en réseau, notamment pour répondre aux besoins de formation professionnelle des élèves handicapés.

Les ULIS-écoles et les ULIS collèges peuvent disposer d’un-e AESH-co, chargé d’apporter son concours à l’enseignant pour permettre une prise en charge adaptée.

La rénovation des Clis et des Ulis

Les classes pour l’inclusion scolaire (Clis) permettant la scolarisation dans une école primaire ordinaire d’un petit groupe d’enfants présentant le même type de handicap - et les unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis) permettant la scolarisation dans un collège, un lycée d’enseignement général et technologique ou un lycée professionnel d’un petit groupe d’élèves présentant le même type de handicap- sont conçus comme des dispositifs d’appui.

Les élèves bénéficiant d’une Ulis auront, autant qu’il est possible, des temps d’inclusion au sein des classes ordinaires.

--------------------------------------------------------

 

•• Voir les fonctions des AESH Co >>>

•• Voir les missions des Assistant-e Éducation >>>


 



09/02/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 774 autres membres